Olivier Brice Sylvain : « Je n’ai eu aucun rapport sexuel avec ces jeunes joueurs... »


Olivier Brice Sylvain : « Je n’ai eu aucun rapport sexuel avec ces jeunes joueurs... »
Âgé de 33 ans, le ressortissant français Olivier Brice Sylvain a été condamné, le 18 octobre 2022, à 2 ans ferme par la chambre criminelle de Dakar pour détournement de mineurs. Le préparateur physique de Dakar Sacré-Cœur club en 2019, avait été accusé d'actes contre-nature, de pédophilie et de détournement de mineurs sur des jeunes joueurs.
« Cette histoire de pédophilie sur les jeunes joueurs a été montée contre moi », a dénoncé le français ce mardi, dans les colonnes du quotidien l’Observateur de ce mardi. « J’ai été surpris qu'on puisse écoper de cette peine avec aucun élément dans le dossier », a fustigé l’ancien préparateur physique du Centre de formation de Dakar Sacré-Cœur.


L’ex détenu qui se dit être victime d’un terrible complot, n’a pas manqué de pointer du doigt le fait que « les parties civiles ont manqué de régularité dans leurs propos », et que « le jour du procès, on a relevé des contradictions dans leurs propos. » 
Olivier Brice Sylvain regrette : « c’est vraiment dommage la façon dont cette histoire a été provoquée. Quand les jeunes ont commencé à parler de ce qui pourrait être des attouchements,  pour moi c’était des enfantillages… »
« Je pense que ces jeunes se sont juste amusés à raconter des conneries… Je n’ai jamais invité un joueur chez moi… Mais on a eu à organiser un stage de trois jours durant le mois de décembre 2019, on avait un problème de logement et c’est l’académie qui a envoyé des joueurs dans mon appartement. C’est ce qui s’est passé, ils ont retourné la situation contre moi », s’est-il justifié.
Amer, il charge son ancien employeur à Dakar Sacré-Cœur… « Le président de Dakar Sacré-Cœur, s’il était vraiment un homme aurait pris le temps de m’entendre. S’il m’avait écouté je pense que cela aurait été différent dans cette histoire…  Une personne qui semblait valeureuse s’est finalement montrée véreuse. Elle a préféré me tourner le dos, jusqu’au jour de mon arrestation. J’ai envoyé un message au président du club, il a osé me répondre : « C’est qui ? »
Pour ce qui est des accusations pour actes contre nature, Brice Sylvain livre sa version : « Le kinésithérapeute était sur place, il faisait bien son travail, mais il ne pouvait pas prendre tout le monde en une heure. Je l’aidais en m’occupant de certains joueurs, uniquement professionnels. Alors il n’a pas aimé mes remarques. C’est pourquoi notre relation était tendue. Je pense qu’il était prêt à tout, c'est lui qui avait lancé l’alerte… En réalité, je ne pense pas que les enfants soient les uniques auteurs de cette histoire. Après avoir dérapé dans les mots, un adulte est allé plus loinJe n’ai eu aucun rapport sexuel avec ces jeunes joueurs…»
Mardi 25 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :