Décès de ABC : Le parti Socialiste pleure l’avocat si raffiné, si courtois, des défavorisés et personnes vulnérables.


Depuis l’annonce du décès de l'ex médiateur de la République, les témoignages ne cessent d'arriver. Le parti socialiste, malgré sa différence d’idéologie, a tenu à apporter son témoignage sur l’avocat élégant et éloquent. 

« En bon avocat des bonnes causes, il portait en bandoulière les préoccupations des défavorisés et personnes vulnérables, parfois même au-delà des limites que lui imposaient les obligations républicaines de sa charge et les exigences de son appartenance politique partisane », témoignage Aminata Mbengue Ndiaye, SG du PS.

Se rappelant de ses plaidoiries dans les débats intellectuels, la dame de dire « par son verbe captivant, il arrivait, en bon intellectuel, à convaincre les plus sceptiques et à leur faire partager ses convictions les plus profondes, qu’il était bien possible de bâtir une société plus juste et plus équilibrée, en faisant davantage preuve de solidarité ».
Elle précise qu'A.B.C, était « l’incarnation personnifiée des valeurs cardinales de notre société ; valeurs de courage et d’intransigeance, dans ses convictions profondes... »

C’est pourquoi, à l’image des témoignages déjà faits, elle dit « je m’incline pieusement devant la mémoire de ce bon Saint-louisien, si raffiné, si courtois et ouvert qu’il forçait l’admiration, la sympathie et le respect de ses compagnons. En le nommant à la tête de la Médiature, le Président Macky Sall avait pris la pleine mesure des capacités de l’homme à bien remplir la mission qu’il lui avait confiée ; mission à laquelle, le défunt avait d’ailleurs donné une dimension personnelle... »

Ainsi, elle ajoute : « au nom du parti socialiste, je m’associe au deuil qui a frappé toute la Nation, en particulier le Président de la République, son épouse, ses camarades de l’APR et leur présente mes condoléances émues. Repose en paix, au paradis, Maître A.B.C, ou les trois premières lettres de l’alphabet ; un surnom qui rappelle que tout a un début, mais également que tout a une fin, si inattendue soit-elle », conclura Aminata Mbengue Ndiaye.
Mardi 31 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :