Souveraineté alimentaire : 43 milliards FCFA pour impulser la chaine de valeur - riz.


Conformément aux instructions du chef de l’État qui réclame l’élaboration avant fin décembre, d'une stratégie de souveraineté alimentaire du Sénégal consensuelle, pragmatique et durable et dans le souci de matérialiser la volonté du président Macky Sall qui demande une évaluation de la distribution du matériel agricole aux producteurs et le programme national d’autosuffisance en Riz actualisé (Pnar), un atelier a été tenu ce 13 octobre à Dakar.

La rencontre visait au lancement national du projet de développement de la chaîne de valeur riz - Sénégal. Il a pour objectif global de contribuer à réduire l’importation élevée de riz et à stimuler la croissance économique tout en améliorant la production, la transformation et la commercialisation et en renforçant la participation du secteur privé. 

Le projet est la composante au Sénégal du Programme Régional de Développement des Chaines de Valeur du Riz impulsé par la Banque Islamique de Développement (Bid) dans la sous-région ouest africaine pour soutenir les efforts en cours relatifs aux politiques d’autosuffisance en riz. D’une durée de cinq (5) ans et doté d’un budget de 43 milliards FCFA, le projet entend s’appuyer sur quatre (4) composantes, notamment l’appui à la production et la productivité du riz, l’appui à l’organisation de la chaine de valeur, l’accès à la finance pour la chaine de valeur et enfin l’appui à la coordination et à la mise en œuvre. Le lancement du projet de développement de la chaîne de valeur riz - Sénégal a été présidé par le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement Rural, Aly Ngouille Ndiaye, qui rassure sur l’élaboration dans les plus brefs délais d’une stratégie conforme aux défis pour arriver aux résultats attendus...
Jeudi 13 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :