Santé / Petite Enfance : Le centre hospitalier Albert Royer abrite désormais une clinique « Pied-bot CHNEAR ».


Le centre hospitalier Albert Royer a abrité ce jeudi 03 Juin, la 1ère édition de la journée mondiale du pied bot au Sénégal.

Une édition présidée par le représentant du ministère de la Santé et de l’Action Sociale sous le thème : « l’intégration effective de la prise en charge du pied bot selon la méthode PONSETI dans le système de santé ».
La journée mondiale dédiée à la maladie du pied bot a également connu l’inauguration de la clinique Pied bot CHNEAR à Dakar.

« Du pied bot au Pied BEAU »
 
La maladie du pied bot considérée comme une anomalie congénitale qui se caractérise par un pied tordu est une maladie dont la cause est jusque-là méconnue. Les bébés ayant un pied-bot ne souffrent généralement d'aucun autre problème de santé.
Au Sénégal, 1 enfant sur 1000 naît avec un pied bot et chaque 3 minutes un enfant naît avec cette pathologie dans le monde. L’objectif majeur de ce centre est de faire naître un espoir dans le cœur des parents dont les enfants souffrent du pied bot et de former des agents de santé et acteurs communautaires pour la détection précoce de cette maladie. Par ailleurs, cette clinique permettra également la prise en charge rapide des enfants  ce qui les aidera à retrouver une pleine aptitude physique. « Venir avec un pied-bot et repartir avec un pied beau » tel est le crédo de ces chirurgiens, orthopédistes.

« Une méthode productive qui marche »
 
La maladie se soigne et avec la méthode PONSETI qui consiste à amener par une manipulation prudente, les pieds dans une position plus adéquate et de figer cette correction par un plâtre. Selon les spécialistes sur place dont le docteur Humberto CHAGAS, chirurgien orthopédiste, « cette méthode qui est développée par le Dr Ponseti, mène à un meilleur résultat fonctionnel, et elle est moins invasive et nettement moins cher qu’une opération. Après une longue période, il faudra le soutien d’attelles pour consolider le résultat et éviter toute rechute.  »

Cette journée représente une occasion pour la directrice de ladite clinique, Mme Isseu Tall Diop, d’annoncer que dans le cadre des orientations stratégiques de la DAHW, il est prévu à l’horizon 2023 un maillage national de l’élargissement des champs d’intervention à Louga, Ziguinchor, Kaolack et Saint-Louis, pour l’augmentation de la liste des enfants porteurs de pied-bot à enrôler.

Au vu des résultats prometteurs qui se dessinent, la directrice Isseu T. Diop exhorte les parents des patients à garder espoir que leurs progénitures retrouveront sous peu le sourire légendaire qui caractérise tout enfant.
Jeudi 3 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :