Réseaux d'assainissement : Le nouveau DG de l'ONAS effectue sa première visite de terrain. C’est


Nommé récemment à la tête de l'Onas, Ababacar Mbaye, a effectué ce matin avec une forte équipe, sa première visite pour constater les difficultés rencontrées par les populations en matière d'assainissement.
Pour une première sortie, le nouveau directeur de l'office national d'assainissement au Sénégal, a fait au total 10 sites contre 9 qui avaient été prévus au départ. Il a ainsi commencé cette visite avec ses différentes équipes à Grand Yoff au niveau de la zone de captage où la gestion des eaux pluviales pose d'énormes difficultés.

Une station de pompage est même installée provisoirement  dans cette zone pour permettre aux eaux pluviales de se déverser directement à Hann-Fann. D'ailleurs, une fois l'extension de Cambérène terminée, les différents réseaux pourront être interconnectés pour permettre aux eaux usées de se déverser au niveau de cette station de Cambèrene. En plus, au niveau du génie civil, le directeur général de l'Onas annonce que les travaux sont à 80% terminés. Toutefois, il  reste les équipements qui doivent être mis en place dans les meilleurs délais.

Il a été noté au cours de cette visite, quelques problèmes, notamment des empiétements au niveau de quelques ouvrages dans les écoles de Biscuiterie et des Hlm qui ont été remarqués par Ababacar Guèye dès qu'il a foulé le sol de la commune de Ouagou Niayes. À ce niveau, il faut préciser que les travaux déja entammés par l'office national de l'assainissement du Sénégal ont permis de rétablir ces empiétements.

Dans les zones comme Dieuppeul, Sicap et Castors, le DG de l'Onas reconnaît que certaines constructions ont impacté sur les réseaux qui ont d'ailleurs une certaine vétusté. Heureusement qu'il y'a une étude en cours au niveau de Dieuppeul pour permettre de réhabiliter ces réseaux sans causer préjudice aux populations environnantes. C'est une étude qui doit être également étendue dans toute les Sicap.

Arrivés dans la zone de Rufisque, le directeur général de l'Onas et ses équipes ont constaté les mêmes defaillances dans le secteur de l'assainissement. Mais c'est un directeur général qui se dit engagé à tout faire, de concert avec l'Apix, Promovilles et les collectivités territoriales, pour trouver des solutions définitives à la problématique de l'assainissement.
Samedi 13 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :