Qatar 2022 : Le Sénégal retrouve le pays hôte, champion d’Asie en 2019 et meilleure défense dudit tournoi


Pour sa troisième participation à une phase finale de coupe du monde, le Sénégal retrouve la poule A comme en 2002. Contrairement au premier mondial organisé en terre asiatique, en Corée du Sud et au Japon, pour cette deuxième organisation asiatique le Sénégal va se frotter au pays hôte, le Qatar. La rencontre contre les Qataris, la première du genre, se jouera le vendredi 25 novembre 2022. C’est le second match de la bande à Sadio Mané après qu'ils auront fini d'en découdre avec les Pays Bas de Van Dijk.
Ainsi, pour en savoir plus sur cette équipe Qatari, Dakaractu vous plonge sur les forces et faiblesses de cette équipe arabo-asiatique, organisatrice du premier tournoi mondial de football dans la zone arabe.
Le Qatar ne s’est jamais qualifié sur le terrain à une phase finale de coupe du monde. Surnommé les « Al-Annabi » qui veut dire les bordeaux comme le Sénégal, ils ont remporté leur premier titre continental en 2019. Sauf que cette consécration a surpris plus d’un, pour ne pas dire à la surprise générale du monde du football. Ils ont remporté la Coupe d’Asie des Nations. 
Un parcours épique qui s'est dessiné dès les phases de poules où les « Al-Annabi », placés dans le groupe E s'imposent sans difficulté contre le Liban (2-0), la Corée du Nord (6-0) et l’Arabie Saoudite (2-0). Ils signent ainsi le meilleur bilan comptable du premier tour parmi les 24 équipes engagées avec trois victoires en trois matches, 10 buts inscrits sans en encaisser aucun. 
Ils ont affronté la Corée du Sud de Son (attaquant Totthenam)  en quart de finale. Les hommes coachés par le tacticien espagnol Félix Sanchez Bas se montrent les plus dangereux, en obtenant davantage de tirs cadrés. Ainsi, ils ont été récompensés en ouvrant le  score par Abdulaziz Hatem à la 78e minute de jeu. Le Qatar conserve son avantage (1-0) jusqu’à la fin du match.  Étant dans les nuages avec la tête sur les épaules, ils ont surclassé les Émirats Arabes Unis en demi-finale (4-0). Almoez Ali, le canonnier des Qatari inscrit son 8ème but qui lui a permis d’égaler le record de l’iranien Ali Daei. C’est seulement en finale que les « Al-Annabi » ont encaissé le seul but du tournoi. Ce sont les japonais qui ont réussi à faire sauter le verrou mis en place par le technicien espagnol. Le Qatar s'octroie son premier titre continental, avec la meilleure attaque (19 buts) et la meilleure défense (un but concédé) du tournoi. Almoez Ali, auteur de l'ouverture du score contre les Nippons, est sacré meilleur buteur de l'édition et de l'histoire sur une phase finale de Coupe d'Asie des nations avec 9 buts, battant d'une unité le record qu'il partageait avec Ali Daei.
En tout état de cause, malgré ses belles performances, le Qatar est accusé d’accentuer la naturalisation de joueurs d’origine brésilienne. De ce fait, les Lions du Sénégal sont avertis de la solidité défensive de cette équipe et de la discipline tactique imposée par le tacticien espagnol. 
Vendredi 1 Avril 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :