Procédure de levée d'immunité parlementaire de Sonko : Le rappel du président de l'Assemblée nationale aux parlementaires et aux avocats du leader de Pastef.


Dans les discussions qui ont eu lieu ce matin, entre les membres du bureau de l'assemblée nationale, Moustapha Niasse a tenu également à apporter des précisions sur la procédure à adopter dans l'affaire impliquant le député Ousmane Sonko. Dans son discours, le président de l'Assemblée nationale a signifié aux différents députés les prérogatives du pouvoir législatif en rappelant que "les députés ne sont aucunement des juges et qu'ils ne sont pas là pour donner un jugement de quelque nature que ce soit. La représentation nationale est donc bien dans son rôle en tant qu'institution". 

Après lecture de la lettre du ministère de la justice qui a saisi l'Assemblée nationale, mais également celle des avocats de Ousmane Sonko, le président Niasse a tout simplement écarté cette note, considérant que "ce n'est pas aux avocats de Ousmane Sonko d'interpeller l'Assemblée nationale." Ils pourraient cependant s'adresser au procureur. 

D'ailleurs, selon les informations recueillies par Dakaractu, " la lettre a fait le tour de la presse avant que le président Niasse ne la reçoive".
En définitive, l'Assemblée nationale ne s'intéresse guère au fond du dossier et ne donne point un jugement sur l'affaire. Toutefois, elle donne son avis pour que la justice puisse faire le travail qui lui incombe...
Jeudi 11 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :