Politique économique: « La croissance de la PME exige qu’elle soit compétitive» (IDRISSA DIABIRA)


Politique économique: « La croissance de la PME exige qu’elle soit compétitive» (IDRISSA DIABIRA)
Après la tombée de rideaux sur la première édition du forum de la PME Sénégalaise tenu les 20 et 21 Novembre dernier, l'heure est au bilan.
Les acteurs disent être satisfaits des résultats de ce forum. Selon Idrissa Diabira, le directeur général de l'agence pour le développement et l'encadrement des petites et moyennes entreprises, cette rencontre a été une réussite tant au plan organisationnel qu'en terme de participation et exposition. « Si on doit tirer un bilan, on peut dire il est extrêmement satisfaisant ».
Cette rencontre dont l’objectif principal était d’asseoir un cadre de rencontre annuelle entre le secteur public et le secteur privé pour discuter de la politique en faveur des PME et des outils et services mis à la disposition des petites et moyennes entreprises afin d’identifier les entreprises en difficultés et présenter des recommandations au gouvernement, a vu la participation de plus de 5000 personnes. « On attendait 5000 personnes durant ce forum, mais on a largement dépassé ce nombre ne serait-ce que dans les premières sessions de formation celle de formalisation, celle de la prévention des entreprises en difficultés, plus de 530 PME ont été reçues par le dispositif d’appui global, 2355 rencontres entre les entreprises et les différents acteurs du service ont été effectués et les travaux aussi ont été extrêmement concluants » martèle Idrissa Diabira
Conscient du rôle que jouent les PME dans l’augmentation du PIB, les acteurs ont validé des travaux sur un programme de croissance inclusive pour l’emploi, pacte 20 – 25 l’objectif étant de donner un cadre opérationnel pour accompagner les PME sur la question de l’accès au marché et au financement entre autres. Durant cette rencontre des acteurs de l’économie, plus de 80 000 personnes ont été sensibilisées sur toute l’étendue du territoire. Et sur les 800 Business plans sélectionnés les 150 ont été primés à un montant de 1,5 milliard de francs, renseigne le directeur général de l'agence pour le développement et l'encadrement des petites et moyennes entreprises. 
Par ailleurs, poursuivant son propos, Idrissa Diabira, estime que les PME ont l’obligation d’être compétitives pour progresser et pour arriver à ce niveau il faut qu’elles renforcent leurs capacités techniques. «La croissance de la PME exige qu’elle soit compétitive. » Au moment où certains acteurs du secteur privé expriment leur crainte sur la concurrence à laquelle ils font fait face. 
Toutefois le directeur général de l'agence pour le développement et l'encadrement des petites et moyennes entreprises rassure que des réformes seront apportées pour accompagner la PME qui est le moteur de l’émergence du Sénégal…    
Jeudi 23 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :