Parfait Adjivon, coach DUC : « Je n'ai pas de complexe face aux entraîneurs étrangers »

Le CFU-Beira du Mozambique a battu mardi le Dakar Université Club (98-92), qui concède une deuxième défaite dans le cadre de la Basketball Africa League. En conférence de presse d’après-match, l'entraîneur du DUC a répondu aux questions des journalistes.


Parfait Adjivon, technicien local, a dit ne pas avoir de complexe face aux entraîneurs étrangers.

« Je n'ai pas de complexe. Ils (les étrangers) ne sont pas les entraîneurs les plus cotés du basket. Nous avons eu la même formation. Soyons fiers de nous, parce que le basket est universel. L’essentiel c’est d’obliger les gens à vous respecter. Il faut considérer le basket comme une compétition que l’on peut gagner ou perdre. Les entraîneurs étrangers ne sont pas mieux formés que moi. Ils perdent des matches, comme nous, nous perdons des matches. J’ai pratiqué le basket de haut niveau pendant plus de 15 ans. J’ai mené mes études aux Etats-Unis… »  a t’il déclaré. 
Mercredi 9 Mars 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :