Lutte contre la malnutrition dans le Ferlo / Le CNDN lance la seconde phase de Yellitare avec l'appui de l'Ue et la coopération espagnole.


La deuxième phase du programme Yellitare est lancé ce vendredi par le Conseil national de lutte contre la malnutrition et ses partenaires privilégiés. C'est ainsi qu'après avoir fait le bilan de la première phase qui a duré 4 ans, les parties prenantes à savoir l'État du Sénégal, l'Union européenne et la coopération espagnole, ont tiré un bilan satisfaisant de la première phase, avant de lancer la seconde phase.

"Aujourd'hui nous célébrons la première phase du projet yellitare qui est un grand succès. D'abord 2500 bénéficiaires ont pu avoir accès au service de nutrition, de santé de base, d'accompagnement à la résilience à la création de nouvelles possibilités... Ce concert est nécessaire au niveau local et l'émergence ne peut se faire sans que l'insécurité alimentaire ne soit traitée", note l'ambassadrice de l'Union européenne au Sénégal, son Excellence Irène Mingasson.

Très satisfaite, la coopération espagnole a décidé de continuer la collaboration avec la deuxième phase, Yellitare 2 pour consolider le travail au nord du pays, surtout chez les enfants et les femmes. "Yellitare 2 vise les femmes et les femmes du nord du pays.
Le projet s'est attaqué aux causes profondes de la malnutrition dans 4 départements du Ferlo", souligne l'ambassadrice du royaume d'Espagne au Sénégal. 
Vendredi 4 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :