Le DG de l’ONAS partage les clés du succès d’un hivernage avec moins d’inondations en 2023


Tout n’est pas rose. Mais les acquis ont été enregistrés en matière de gestion des inondations en 2023. L’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS), conscient des défis a convié les maires, les délégués de quartier, les acteurs communautaires de base entre autres pour identifier les forces et les faiblesses. « Contrairement à ce qui se dit cette année, il y a particulièrement plu à Dakar et à dans la région de Diourbel notamment à Touba. Nous avons organisé ce séminaire pour montrer les actions phares qui ont été mises en œuvre.

Parmi les mesures mises en œuvre, nous avons un taux de curage de 70 % de notre réseau à Dakar. Nous avons un taux d’entretien de nos stations de pompage de 100 % », a informé le Directeur Général, Mamadou Mamour Diallo. Le Directeur Général a remercié la tutelle, le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Monsieur Serigne Mbaye Thiam, le Ministre auprès du Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Monsieur Issakha Diop pour leur accompagnement. Les actions ont produit des effets escomptés comme l’atténuation des inondations à la Cité Diounkhop, à l’Unité 15 des Parcelles Assainies, à Grand Yoff, à la zone de Captage.

Au juste le Directeur Général de l’ONAS, a abordé les grands travaux à la Zone de Captage avec l’augmentation de la capacité de stockage qui est de 250.000 m3 contre 170.000 m3 antérieurement, le lancement des travaux à la Cité Belle Vue et au Centre de santé Philippe Maguilène Senghor. « Nous connaissons tous que le centre de santé Philippe Maguilène Senghor était régulièrement confronté aux inondations.

En 2023, nous avons reçu des instructions des autorités du Président de la République son Excellence le Président de la République, Macky Sall. Nous avons engagé les travaux qui ont permis d’épargner le Centre de santé Philippe Maguilène Senghor des inondations », a cité le Directeur Général de l’ONAS.  En 2023, l’ONAS a poursuivi la mise en œuvre du Programme décennal de lutte contre les inondations.  
Rappelons que l’ONAS a engagé une réflexion avec son partenaire Speak UP Africa afin de recueillir les avis des différents acteurs. Sur la base des recommandations, la stratégie sera améliorée pour le grand soulagement des populations.
Mardi 28 Novembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :