La Grande Rentrée Citoyenne : La jeunesse face à la concrétisation de ses opportunités de réussite

Une initiative qui émane d'une personne qui n'est point inconnue du cercle des femmes qui encouragent l'exellence, la persévérance et l'entrepreneuriat des jeunes.
Amy Sarr Fall, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, est aujoud'hui l'une des icônes inspirant la jeunesse à travers son esprit entrepreneurial, sa dynamique à s'investir dans le culte de la perfection.


Aujourd'hui, reste une occasion pour elle, avec cette 7e édition de la grande rentrée citoyenne d'Intelligences Magazine, de faire savoir à la jeunesse, aux élèves et aux étudiants, que l'innovation, l'agilité et l'entrepreneuriat sont des éléments essentiels pour la réussite et le succès. "Il faudrait donc s'insérer dans le marché de l'emploi et pouvoir s'y imposer", c'est toute une idée de la directrice générale d'Intelligences Magazine, Amy Sarr Fall, qui, par le pragmatisme, l'efficacité et l'abnégation a su porter, depuis 2012, ces éditions de "Grande Rentrée Citoyenne", au profit de ces élèves et Étudiants pour leur donner l'opportunité de mettre une barrière devant cette domination que l'Afrique subit depuis plusieurs siècles.

Le thème de cette année, " rôle et opportunités de la jeunesse sénégalaise face aux perspectives de transformation économique", revêt tout le sens et l'importance de cette jeunesse africaine qui doit être capable des changements structurels qui interpellent la transformation des richesses du continent.

Cette présente édition qui va se dérouler sous la présidence effective de Amadou Hott, ministre de l'économie, du plan et de la coopération, va être aussi l'occasion de mettre en exergue certains exemples d’entrepreneurship qui seront présentés à la jeunesse présente au Grand Théâtre. Il s'agit de Ibrahima Ndour Eddine Diagne, administrateur de Gaïndé 2000 qui a créé une entreprise spécialisée dans la facilitation du commerce et qui est la première en Afrique subsaharienne; de Oulimata Sarr, directrice d'ONU femmes pour L'Afrique de l'Ouest et du Centre. Nous avons aussi, l'exemple du directeur général de Free, Mamadou Mbengue, de Thiaba Camara Sy, présidente de Women's Investment Capital, Secrétaire générale du club des investisseurs sénégalais; du professeur Daouda Ndiaye, chef de département de Parasitologie à la faculté de médecine, pharmacie de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar; de Ndèye Madjiguène, directrice de Dalberg Sénégal et présidente du WIC Sénégal...
Étant le lieu d'une jeunesse pleine d'ambition et d'espoir, l'Afrique est aujourd'hui le levier de tous ces efforts qui peuvent découler de "cette solidarité pour agir localement".
Jeudi 12 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :