KOLDA : Des "navétanes" sans violence dans un fair-play total...


Le championnat populaire communément appelé "navétanes" se déroule sans violence à Kolda. Et ce depuis son entame le 29 août dernier, les matches de football entre ASC se jouent dans dans un fair-play total. Aucune violence n'a été notée pendant les matches des deux structures que sont l'ODCAV et l'ODGAM. Et cette situation paisible est saluée par les acteurs d'abord puis par les responsables des entités et les populations. Mais également, les équipes connaissent les peines encourues en cas de violence comme la suspension ou les amendes.
Samba Mbaye, président de la commission des arbitres de l'ODCAV, "salue l'esprit de fair-play des équipes et des supporters. Aujourd'hui, les équipes ont accepté de respecter les textes qui régissent le championnat populaire. Dans cette lancée, la sensibilisation a joué un grand rôle auprès des équipes des quartiers. C'est pourquoi jusqu'en finale, nous allons continuer à prêcher la bonne parole envers tous les acteurs pour un climat paisible..."
 
Et le match de quart de finale entre les ASC Real et Zurbé Casa joué ce dimanche 13 novembre dans une ambiance bonne enfant, est un exemple illustratif.
 
Dans la foulée avance Diao Diallo, secrétaire administratif de l'ORCAV, "si nous sommes arrivés à ce stade, c'est parce que du travail a été fait en amont par une bonne communication." À celà, il ajoute "nous voulons que Kolda soit un exemple avec ses navétanes zéro violence. Et nous y tenons avec rigueur car la violence n'a pas sa place dans le sport."
 
Avec le championnat populaire, les jeunes sont occupés pendant les grandes vacances. Et il est nécessaire dans cette optique de les éduquer positivement pour bannir les violences dans les stades. C'est ce que les dirigeants du championnat populaire ont compris et sont en train de mettre en œuvre dans les terrains...
Dimanche 13 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :