Ibrahima Sall appelle à une nouvelle vision de l’environnement


L’Association des jeunes de Padé (AJPD) a célébré comme dans divers lieux du pays, la journée mondiale de l'arbre, sous le haut parrainage de Ibrahima Sall, Président du Model. Pour rappel, l’arbre choisi cette année était le Baobab, Gouye en Wolof et la corrélation avec le nom de la commune « Dendey Gouy Gui ».
Une journée lors de laquelle, 650 plantes ont été reboisées. Le Président du Model Ibrahima Sall, par ailleurs parrain de l’évènement, a pris financièrement en charge  la manifestation.
De nombreuses autorités dont le sous-préfet de l'arrondissement de Kaël, le maire et l'adjoint au maire de la commune de Dendey Gouye Gui, le chef de la brigade des eaux et forêts de Kaël, Serigne Ibra Mbacké chef religieux à Darou Nahim, les chefs de villages de Dendèye, de Ndiolofène, de Padé, les jeunes et les groupements de femmes dans le strict respect des gestes barrières, avaient fait le déplacement
Cheikh Niang qui conduisait la délégation du Président Ibrahima Sall a invité la jeunesse à un suivi approprié des plants et les a exhortés à répondre à l'appel du ministre de l'intérieur en s'impliquant dans la lutte contre la Covid 19. Les populations ont réitéré leur engagement et leur détermination à accompagner le Président Ibrahima Sall.
Le leader du Model qui a plus tard salué la participation de son mouvement à la journée nationale de l'arbre, a plaidé pour installer chez le citoyen sénégalais le réflexe de ne plus agresser son environnement.
« La région de Dakar n'a plus d'espace vert, les zones de culture maraîchère disparaissent progressivement, la forêt dense et luxuriante de la Verte Casamance voit ses arbres abattus pour du bois de meubles. Il faut penser à une politique éducative environnementale soutenue pour créer un nouveau type de sénégalais capable de sauvegarder naturellement son milieu.  Ce projet ne peut passer que par l'école », a-t-il défendu.
« Dans le passé, des programmes en éducation environnementale ont intégré le système parmi lesquels le PFIE.  Des enseignants sont formés qui à leur tour ont encadré des milliers d'enfants. J'invite le MODEL à une réflexion profonde pour que l'éducation environnementale soit une réalité au Sénégal », conclura t-il...
 
 

Ibrahima Sall appelle à une nouvelle vision de l’environnement


Mardi 11 Août 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :