Éva Marie Coll Seck : « Nous nous réjouissons de pouvoir compter sur les parlementaires du Sénégal et de la Mauritanie, au sein des comités nationaux ITIE, pour impulser les réformes »

Prenant part ce mercredi, au dialogue des parlementaires du Sénégal et de la Mauritanie autour du projet pétro-gazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA), la présidente du Comité National ITIE s’est réjouie de l’accord intergouvernemental sénégalo-mauritanien sur l’exploitation du champ gazier qui se trouve à la frontière entre les deux pays.


Mieux, Éva Marie Coll Seck se félicite de pouvoir compter sur les parlementaires des pays frontaliers pour impulser les réformes. « Nous nous réjouissons de pouvoir compter sur les parlementaires au sein des comités nationaux ITIE pour impulser les réformes », a dit l’ancienne ministre de la Santé.  

Les deux pays « frères » ont déjà convenu des accords additionnels de la fiscalité relative à la sous-traitance comme l’accord de budgétisation et l’accord de financement ainsi que l’accord de commercialisation.

« Les chefs d’État du Sénégal et de la Mauritanie ont conclu, le 9 février 2018, l’Accord de coopération inter-Etats portant sur le développement et l’exploitation des réservoirs du champ Grand Tortue Ahmeyim (GTA) entre le Sénégal et la Mauritanie », a rappelé la présidente du CN-ITIE.

Éva Marie Coll Seck  renseigne, par ailleurs, que ce sont les deux Parlements qui avaient permis la ratification. Ce qui a levé, dit-elle beaucoup d’incertitudes. L’adhésion de la Mauritanie et du Sénégal à l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives, respectivement en 2005 et en 2013, a été saluée par la présidente du Comité National ITIE.
Mercredi 28 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :