Covid-19 : L’Oms sonne l'urgence d'une approche coordonnée pour la surveillance et l'évaluation des impacts potentiels des variantes sur l'efficacité du vaccin.


Les mutations notées sur le virus de la Covid-19 ont poussé l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) à appeler à plus de vigilance. Pour preuve, le mercredi 10 février, des agents de ladite organisation, ont sonné l’urgence de combiner les efforts pour freiner cette forte propagation à l’origine de cette létalité en nette croissance. 
‘’Le groupe consultatif stratégique d'experts sur l'immunisation de l'Oms, également connu sous le nom de Sage, a recommandé aux pays d'utiliser le vaccin AstraZeneca pour les groupes prioritaires, même si des variantes sont présentes dans un pays’’. Et ce, ‘’en attendant que des recherches plus approfondies soient menées’’, a indiqué le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (Oms) pour l’Afrique. Celle-ci intervenant alors dans le cadre d’une conférence virtuelle, a assimilé ces recommandations à des ‘’conclusions préliminaires’’ qui dénotent ‘’l'urgence d'une approche coordonnée pour la surveillance et l'évaluation des variantes et de leurs impacts potentiels sur l'efficacité du vaccin’’.
 
 
L’Oms, par sa voix, s’est engagée, à continuer ‘’à surveiller la situation et à fournir des mises à jour au fur et à mesure que de nouvelles données seront disponibles’’. Le Dr Moeti, informe que ses collaborateurs et elle, sont disposés à informer également les pays et à soutenir ‘’leur analyse de la situation pour les décisions concernant les nouveautés en matière de vaccins’’. Cela, parce que convaincus, que ‘’disposer d’un vaccin qui protège contre toutes les formes de covid-19 est le plus grand espoir’’ de l’Oms et du reste du monde, ‘’pour prévenir les cas graves et les hospitalisations qui ont submergé les hôpitaux et les systèmes de santé. Si les cas restent, pour la plupart légers et modérés et ne nécessitent pas de soins intensifs, alors nous pouvons sauver de nombreuses vies’’, a rassuré l’autorité régionale de l’Oms/Afrique.
 
Dans ses conclusions, le Dr Moeti a réitéré son message adressé aux populations : "Sortez et faites-vous vacciner dès que le vaccin sera disponible dans votre pays. Assurer un accès équitable aux vaccins contre la Covid-19 et maintenir les mesures de santé publique sont les priorités essentielles pour surmonter cette crise’'. 
Jeudi 11 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :