Contrôle du marché Sandaga : La mairie de Dakar Plateau revendique la légitimité.


La guerre des mots semble lancée pour le contrôle du marché Sandaga de Dakar après la destruction, la semaine dernière, des bâtiments qui abritaient le dit marché. 

En conférence de presse ce matin, le maire de la commune de Dakar-Plateau invite la maire de la ville de Dakar à se ressaisir concernant le contrôle du marché Sandaga.

« Nous revendiquons la légitimité pour le contrôle du marché Sandaga. Je voudrais rappeler que dès notre élection nous avions trouvé au premier compte administratif de la ville, que tous les marchés des différentes communes ne rapportaient pas plus de soixante-dix millions à la ville. Ainsi j’avais proposé sans succès au maire, de nous confier la gestion des deux principaux marchés du Plateau, avec l’engagement que seul Plateau lui assurerait ces soixante-dix millions. Avec l’acte, les équipements marchands de même que les infrastructures correspondantes, ont été dévolus aux communes qui les avaient, à l’exception du seul marché de Sandaga. Nous avions dénoncé cela dans la commission ad-hoc, mais aussi par plusieurs écrits. L’argument bancal qui nous avait été proposé, c’est que Sandaga n’était plus un marché puisque délocalisé au champ de courses depuis 2016 et déclaré comme menaçant ruine après avoir subi deux incendies. Nous avons continué à porter ce combat sans l’accompagnement de la ville qui n’a jamais soutenu Plateau dans ses luttes, pour la sauvegarde du patrimoine historique », a souligné le maire Alioune Ndoye.

Par ailleurs,  le ministre et maire de Dakar Plateau appelle la maire de Dakar à raison garder pour ne jamais espérer que la gestion du marché Sandaga soit confié à la ville de Dakar. « J’appelle la maire de la ville de Dakar à se ressaisir, en privilégiant uniquement les intérêts de Dakar, car ceux qui l’en écartent ne travaillent que pour sa perte. Je rappelle quand elle est venue avec son conseiller financier pour me proposer de finir certains projets, j’ai accepté avec mon conseil lors du vote du budget actuel en décembre 2020, inscrire plus d’un milliard comme participation du Plateau et je suis toujours dans ses engagements censés être communs », invitera ainsi Alioune Ndoye, qui appelle également les populations à prendre conscience de la situation afin de défendre les intérêts du Plateau contre toute attaque, de quelque nature que ce soit…   
Lundi 16 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :