Avis de tempête au Cms ! / Amadou Bâ prolonge le mandat de l’administrateur provisoire et suscite la colère des travailleurs


Avis de tempête au Cms ! / Amadou Bâ prolonge le mandat de l’administrateur provisoire et suscite la colère des travailleurs
L’année 2018 débute mal au niveau du Crédit mutuel du Sénégal (Cms). Il y règne une atmosphère électrique. La principale pomme de discorde est liée au renouvellement du mandat de Alioune Ndiaye, administrateur général. Ledit mandat, initialement fixé à six mois, a expiré depuis le 31 décembre passé. C’est donc en violation des textes que cet expert des finances, ex-patron de la division monnaie et crédit et crayonné proche du ministre Amadou Bâ, reste aux commandes.

Pourtant, ébruitent nos sources, un appel à candidature a été lancé par les soins du cabinet Eco-Afrique pour le recrutement d’un nouveau directeur général.

Dans le même créneau de révélations, il nous est revenu que les travailleurs, qui exigent le respect de l’accord d’entreprise, menacent de durcir le ton si les primes, contractées depuis l’an passé, ne sont pas payées au plus tard en février 2017.

C’est dire que le Crédit mutuel du Sénégal n’est pas sorti de la crise qui le secoue depuis quelques années déjà, au point de devoir céder ses bijoux de famille comme la Banque des institutions mutualistes de l'Afrique de l'Ouest (BIMAO). Nsia serait en passe de racheter cette filiale du Cms. A suivre…
Mardi 23 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :