Accès à l’accréditation : L’ASN mise sur un renforcement de capacité basé sur les exigences de la norme ISO 17025.


Dans le cadre du projet de mise en œuvre du plan d’action de la politique nationale qualité du Sénégal, l’Association Sénégalaise de Normalisation (ASN) a réuni ce lundi 14 Juin, lors d’un atelier de formation, une dizaine de laboratoires au niveau national pour renforcer leur personnel sur les exigences de la norme ISO 17025. Une norme qui permet de faciliter la coopération entre les laboratoires et d’autres organismes en assurant une meilleure acceptation des résultats dans différents pays. Les certificats et rapports d’essais peuvent être reconnus d’un pays à l’autre sans qu’il ne soit nécessaire de procéder à de nouveaux essais, facilitant ainsi le commerce international.

 

Cet atelier de formation est axé autour de la composante d’évaluation qualité qui constitue avec la normalisation, la métrologie, la promotion de la qualité et l’accréditation les piliers de l’infrastructure nationale de la qualité finalité donc de la politique nationale qualité. Ledit atelier vise l’accès aux laboratoires d’essais et d’analyses à l’accréditation qui, selon le directeur Général de l’ASN, El Hadj Abdourahmane Ndione est la preuve ultime de leurs compétences dans leur domaine d’activité.

 

 « Les objectifs de ce projet »

 

C’est l’occasion pour le DG de l’ASN de revenir sur les tenants de ce programme d’appui institutionnel à la mobilisation des ressources et à l’attractivité des investissements qui aujourd’hui appuie le ministère du développement industriel et des petites et moyennes industries dans la réalisation de ces projets qui entrent dans le cadre de vie PAP2 du PSE, plus particulièrement pour ce qui est du plan d’action de la politique national qualité du Sénégal qui a été adopté en 2017, spécifiquement la composante de la politique nationale qualité.
 

« L’objectif c’est le renforcement de capacité justement de ces laboratoires d’essais et d’analyse pour que leurs résultats soient fiables et reconnues comme telles », poursuivra-t-il.

 

« Le projet d’appui institutionnel à la mobilisation des ressources et à l’attractivité des investissements qui aujourd’hui appuie le ministère du développement industriel et des petites et moyennes industries dans la réalisation de ces projets entre dans le cadre de vie PAP2 du PSE plus particulièrement pour ce qui est du plan d’action de la politique national qualité du Sénégal qui a été adopté en 2017 », soutient-il.

 

Par ailleurs, « l’évaluation de la conformité qui est composée de trois parties, essentiellement la certification, l’inspection technique mais également les analyses et essais de laboratoires sont des paramètres plus que nécessaires pour la bonne marche de ce projet », terminera-t-il...

Lundi 14 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :