UCAD : la difficile cohabitation entre les étudiants et les eaux usées


La rentrée a été effective dans les universités du Sénégal. Avant l’arrivée des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, les responsables et membres de l'administration ont tenu à embellir, rénover et réorganiser le campus social afin d’accueillir les étudiants. Les images, tant satisfaisantes, étaient visibles sur les réseaux sociaux et avaient ébloui ces derniers, mais après visite et passage aux alentours de l’université, au couloir de la mort notamment, des étudiants avaient des difficultés pour traverser la grande porte. La faute à des eaux stagnantes et nauséabondes qui coulent sur cette allée. Selon eux, cela fait maintenant deux semaines qu’ils sont confrontés à cette situation et pourtant, les responsables n’ont pas cherché à trouver des solutions. 
Dans un communiqué, le directeur du domaine universitaire avait indiqué que les autorités universitaires travaillent pour y remédier, depuis près d'une semaine, avec l'ONAS, la structure étatique dédiée. Un plan de travail avait été concocté et qui devait commencer depuis la semaine dernière par un pompage de ces eaux pour soulager la Communauté. Ensuite, des solutions plus durables seront apportées...
Samedi 22 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :