Santé/Thiès : Les comités de développement sanitaire remplacent les comités de santé pour une gestion plus rigoureuse au niveau des structures sanitaires


L'annonce a été faite ce vendredi par le médecin chef de la région médicale de Thiès, à l'occasion d'un comité régional de développement. " Ce matin, le gouverneur de Thiès a présidé la cérémonie de lancement de la mise en place des comités de développement sanitaire dans la région de Thiès. Alors, les anciens comités de santé qui étaient implantés dans les structures de santé de la région, mais aussi dans les autres structures de santé du Sénégal, ont été remplacés depuis 1 mois maintenant par les comités de développement sanitaire qui sont de nouvelles structures qui permettent une meilleure participation des populations à l'effort de santé et une gestion plus rigoureuse des ressources découlant des prestations de services", a informé le Dr El Hadj Malick Ndiaye.

D'après lui, la mise en place des comités de développement sanitaire est du fait des dysfonctionnements qui ont été notés au niveau des comités de santé. " Effectivement, c'est à cause des difficultés que les comités de santé avaient dans leur fonctionnement qu'on a mis en place les comités de développement sanitaire. Il y a des comités de santé où un président de comité de santé peut faire plus de 10 ans. Ce qui n'est plus possible, maintenant c'est un mandat de trois ans qui est renouvelable une fois et un autre prend la place ", a-t-il renchéri.

 "Les responsables de la structure s'occupent de son fonctionnement, assurent des soins de qualité et respectent l'accueil et les protocoles. Mr le maire qui est responsable dans sa circonscription va chercher pour lui tous les moyens possibles pour pérenniser le développement de la structure sanitaire. Voilà l'esprit des comités de développement sanitaire et voilà l'esprit dans lequel nous essayons aujourd'hui de partager dans toutes les régions du Sénégal pour que tout le monde comprenne que nous ne venons pas imposer quelque chose, nous venons donner un nouvel élan à la gestion des structures sanitaires territoriales", a rassuré le représentant du ministère de la santé et de l'action sociale, Mr Ibrahima Baldé.
Vendredi 20 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :