Sanctions de l'Artp : L'intersyndicale des travailleurs de la Sonatel dénonce un acharnement et appelle l'autorité à la raison.


Les travailleurs regroupés autour de l'intersyndicale de la Sonatel par la voix des secrétaires Généraux du Syndicat des Travailleurs de la Sonatel (Syts) et du syndicat National des Travailleurs des Postes et Télécommunications, ont tenu ce matin un point de presse après les sanctions de l'Artp prises conformément à l’article 177 du Code des Communications électroniques. Ces sanctions sont motivées d'après l'autorité de régulation des télécommunications et des postes par la couverture des réseaux et à la qualité de service qui sont jugées insatisfaisantes.

À la suite de leur communiqué, l'intersyndicale dénonce un acharnement du régulateur car considérant cette sanction comme une succession de scenarii troublants. En 2007, à la veille d'élections présidentielles, l'intersyndicale rappelle la sanction de 3 milliards infligée à la Sonatel en 2011, "toujours à la veille d'élections présidentielles" dénoncent les travailleurs, la taxe sur les appels entrants, avec à la clé une manne financière de près de 20 milliards avait été imputée à la Sonatel, en 2016, encore une sanction de près de 14 milliards de francs avant d'être ramenée à la somme de 1,5 milliard à la suite d'un recours gracieux. Cette année, l'intersyndicale regrette cette nouvelle sanction de 16 milliards de la part de l'autorité de régulation.

Sur la couverture de la population qui est, à date de l'ordre de 99% en 2G et de plus de 95% en 3G, l'intersyndicale rappelle qu'elle est de 89% pour un objectif de 70% en 2021. Celle des 14 capitales régionales en 4G est réalisée depuis 2018, alors que l'échéance était fixée à 2021. Par ailleurs, les travailleurs de la Sonatel informent que la couverture de 4 axes routiers sur 9 en 4G en 2021 comme demandé dans le cahier des charges, a été atteinte.

L'intersyndicale appelle les autres cibles à se solidariser pour dénoncer ensemble ce qu'elle considère comme un acharnement selon un contexte bien défini...
Mardi 14 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :