Sanctions contre le Sénégal : Avant de faire appel, la FSF a envoyé une demande de décision motivée à la FIFA…


Sanctions contre le Sénégal : Avant de faire appel, la FSF a envoyé une demande de décision motivée à la FIFA…
La fédération sénégalaise de football (FSF) a demandé à la fédération internationale de football association (FIFA) de lui envoyer une copie de la décision motivée suite aux sanctions prises par la commission disciplinaire de la FIFA envers la FSF.

En se prononçant sur la question, Seydou Sané, en sa qualité de membre du comité exécutif de la FSF, a bien précisé que le comité de la FSF entend mettre toutes les chances de son côté afin de mener à bien un potentiel recours pour faire appel des lourdes sanctions infligées (un match à huis clos et 112 millions FCFA) à la fédération d’Augustin Senghor. 

Au moment où une bonne partie de l’opinion croyait que la FSF avait déjà introduit un recours auprès de la commission d’appel de la FIFA, Seydou Sané d’expliquer : « Pour faire un appel, il faut d’abord avoir une décision motivée. Nous avons considéré qu’il faut avoir la décision motivée pour connaître les motivations. Nous avons envoyé à la FIFA une demande de décision motivée. Nous attendons la réponse... »

Une réponse qui permettra de faire appel ou pas… « Parce que normalement quand vous êtes sanctionné, si vous estimez être victime de cette sanction vous pouvez vous adressez à la structure qui vous sanctionne pour avoir les motivations réelles », explique le président du Casa Sport.

Comme l’a déjà évoqué Augustin Senghor, les sanctions prises par la FIFA sont jugées trop sévères, compte non tenu de potentielles circonstances atténuantes. Des lors, Mr Sané de faire savoir que « nous avons un temps qui nous permettrait aujourd’hui de faire prévaloir tous les efforts et toutes les conditions qui nous permettront de proposer au cas échéant, les décharges et les preuves qui pourraient réduire la sanction… » 

En attendant de recevoir la réponse de la FIFA pour ce qui est de la motivation des sanctions, rien n’est encore fait pour contester ces mesures disciplinaires. « En tout état de cause le comité exécutif va décider des chances d’un éventuel appel. Ce qu’il faut éviter c’est de faire un appel et qu’il n’aboutisse pas ou bien que la sanction soit plus sévère. C’est pourquoi nous sommes en train d’étudier l’opportunité de faire un appel ou pas… »
 
Mercredi 11 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :