Saisie record de drogue en Gambie : mandat d’arrêt international émis contre le principal suspect.


Les autorités gambiennes sont sur le pied de guerre pour élucider l'affaire de la saisie record de drogue au port de Banjul. Le président Adama Barrow a instruit la mise en place d'un groupe de travail et a promis la tolérance zéro contre les trafiquants.

​En même temps, nous apprenons qu'un mandat d’arrêt international a été émis contre le nommé Banta Keïta qui serait le propriétaire de la marchandise.
Ce gambien titulaire d'un passeport français fait l'objet d'une notice rouge d'Interpol, a assuré le porte-parole du gouvernement Ebrima Sankareh cité par Anodolu qui ajoute qu'il se serait enfui de la Gambie et serait entré au Sénégal par la frontière sud, la Casamance.
Cette éventualité mettrait les forces de sécurité sénégalaises aux trousses de Banta Keïta déjà inculpé par un tribunal gambien pour trafic de drogue aggravé et complot. Son présumé complice, Sherif Njie est pour sa part arrêté et placé en détention préventive à la prison de Mile 2.

Estimée à près de 3 tonnes pour une valeur de 88 millions de dollars, soit 47 milliards de FCFA, la drogue était dissimulée dans 118 sacs censés contenir du sel. La substance interdite a voyagé de Guayaquil, en Équateur, au port de Banjul, en passant par Algésiras, en Espagne où elle a été transbordée, selon l'agence gambienne de lutte contre le trafic de stupéfiants.
Dimanche 17 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :