SANTÉ : 260 décès en 2019, 373 en 2020, le paludisme poursuit son cours en pleine période de pandémie.


Sur une courbe, la barre des cas de paludisme confirmés au Sénégal, entre 2019 et 2020, continue de grimper. Cela traduit une hausse du nombre de cas. En 2019, il est noté 354.708 malades et en 2020, 445.313. Soit une augmentation de 25,5%. Pour les décès, ils ont enregistré au total : 260 en 2019 et 373 en 2020. Soit une augmentation de 43,5%.

Le fardeau du paludisme au Sénégal est toujours inégalement réparti. 3 régions, à savoir, Kolda, Tambacounda et Kédougou, portent l'essentiel de la charge. En effet, 11% de la population générale dont 83% des cas de paludisme confirmés tous âges, 90% des cas chez les moins de 5 ans - 90% des cas chez les femmes enceintes. 51% des décès tous âges, 73% des décès chez les moins de 5 ans.

Face à l’approche de l’hivernage qui coïncide avec ce contexte de pandémie, le ministère de la santé et de l’action sociale, dans le cadre de son programme national de lutte contre le paludisme, s’implique pour diminuer le fardeau du paludisme spécifiquement  dans certaines zones du pays. En ce sens, le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) a élaboré un Plan Stratégique National pour la période 2021-2025 qui est axé sur la pré-élimination du paludisme au Sénégal. Malgré la mise en œuvre d'interventions à efficacité prouvée et recommandées par l'OMS, certains districts continuent toujours à avoir des incidences élevées. D’ailleurs, un accent particulier va être mis sur la prévention. La campagne dans la zone Sud caractérisée par une très forte transmission du paludisme, devrait à terme contribuer à la baisse de la transmission dans les districts à forte incidence et permet de couvrir une population estimée à 650 000 Habitants environ.

La chimioprévention du paludisme saisonnier quant à elle se déroule dans 5 régions (Kaolack, Diourbel, Kédougou, Kolda et Tambacounda et pour 16 districts sanitaires (zone Sud et centre). Elle permet de protéger 800 000 enfants environ âgés de 3 mois à 10 ans...
Mardi 22 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :