Respect de la parité : Le coup de gueule des femmes de la société civile contre l'autorité administrative.


Les organisations de femmes de la société civile, en conférence de presse, ont dénoncé des informations qui font état qu'il y aurait des autorités administratives qui disent ne pas être tenu de prendre en charge la parité. Une situation qu'elles ont dénoncé ce vendredi 04 février 2022. 

Ainsi, Aby Diallo, présidente de l'association des juristes du Sénégal (AJS) de dire : "les retours que nous avons sur les violations de la parité nous poussent à avoir des suspicions sur la neutralité de certaines autorités administratives. Ils disent ne pas être tenus au respect de cette loi. Nous avons entendu cette déclaration. Nous avons l'impression qu'ils ont une épée damoclès au-dessus de leur tête qui les empêche de respecter la parité" fait-elle savoir.
 
Cependant elles exigent des bureaux des commissions le respect "impératif de cette loi sans quoi, nous demandons aux femmes qui se sentiront lésées d'ester devant les tribunaux."

Le thème choisi s'articule autour de : "élection locale : la parité absolue homme/femme pendant l'installation des bureaux et commissions des conseils municipaux et départementaux...
Vendredi 4 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :