Résorption du chômage : Les centres d’appel prêts à enrôler 15.000 jeunes pour le programme « Xëyu Ndaw Yi ».


Suite à la mise en place du plan d’urgence dénommé « Xëyu Ndaw Yi » pour lutter contre le chômage des jeunes, les centres d’appel veulent répondre favorablement à l’appel du chef de l’État en contribuant à la résorption du chômage. Étant assez prisés par les jeunes, les centres d'appel constituent une opportunité pour engager un bon nombre de jeunes qui  pour la plupart, ont obtenu le baccalauréat.

D’où la motivation du collectif national des centres d’appel qui s’est retrouvé ce matin avec d’autres acteurs concernés par l’emploi et la formation des jeunes, à savoir l’ONFP mais aussi la direction de l’emploi, pour discuter des contours de l’effectivité de l'absorption de 15.000 jeunes dans les différents centres d’appel au Sénégal.

Dans le cadre de la convention État-Employeur, il sera question pour le collectif, le ministère des télécommunications et de l’économie numérique et l’ONFP, de voir comment stabiliser ces emplois qui seront créés.

L’Office national de formation professionnelle et le 3FPT vont également, participer à la formation de ces jeunes avant de leur donner de l’emploi.

Ainsi, 3.000 jeunes vont être recrutés d’ici le mois de décembre. Les 12.000 restants seront progressivement embauchés en 2022, 2023 et 2024 (4000 jeunes chaque année).

Le collectif des centres d’appel après l'atelier de ce matin, va rencontrer le ministère des télécommunications pour déterminer les modalités de mise en pratique de ces initiatives...
Samedi 3 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :