Reportage / Œuvres sociales : Adama Bèye au chevet des Daara de Pikine.


Une fois n’est pas coutume et faire des œuvres sociales destinées aux nécessiteux en ce mois béni de Ramadan est un geste loué par l’Islam. C’est ce qu’a compris le jeune Adama Bèye.

Soucieux des conditions de vie difficile de certains habitants de la banlieue et plus particulièrement des daara, il a décidé de les accompagner en vivre. C’est ainsi qu’il a accompagné quatre daraa de la ville de Pikine en riz, sucre, lait en poudre et autres produits de consommation.

L’un de ses objectifs en faisant cette œuvre de charité, fait-il savoir, « c’est ma façon de lutter contre la mendicité des talibés. J’estime que, le meilleur moyen de lutter contre la mendicité, ce n’est pas de procéder à une campagne zéro enfant dans la rue, mais plutôt de descendre sur le terrain accompagner les maîtres coraniques en vivres », dit-il.

Les bénéficiaires ont plus que salué cet appui. Les maîtres coraniques et directeurs d’internat ont tous magnifié le geste noble de ce jeune qui a fait une partie de son enfance dans la banlieue dakaroise. Ils ont tous souligné que le seul moyen de lutter contre la mendicité, c’est de faire comme ce jeune. De ce fait, tous les talibés resteront aux daraa. 
Lundi 10 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :