Réaction au discours du PR : Dr Abdou Aziz Mbodj expose les limites du gouvernement.


Comme à l'accoutumée, le président Macky Sall s'est adressé au peuple sénégalais, ce 3 avril à la veille de la fête de l'indépendance du Sénégal. Une occasion pour lui de revenir très largement sur ses réalisations et de faire des promesses.

Commentant le discours du chef de l’État sur Dakaractu, le chargé de la communication du parti Républicain pour le Progrès, Abdou Aziz Mbodj, est revenu sur les points saillants du discours du Président. Selon lui, Le discours à la nation de Macky Sall a manqué d’envergure. À l’en croire, il s'attendait à des annonces plus fortes.

" La fête de l’indépendance est une fête de souveraineté internationale et lui même il sait très bien que nous n'avons pas de souveraineté malgré les potentialités que nous avons. Il est dans une logique de promesses. Il avait promis des emplois aux jeunes mais sur le terrain c'est le grand désastre. C’est un aveu d’échec. Il faut poser des actes pour aider les jeunes", a confié Abou Aziz Mbodj.

Interpellé sur les questions relatives au financement des jeunes, il n'a pas manqué d’asséner ses vérités au président Macky Sall en l’invitant surtout à travailler en synergie et à promouvoir le secteur secondaire...
Lundi 4 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :