Rapport de performance 2019 : La Sabodala Gold Operation (SGO) a injecté 118,7 milliards dans l’économie nationale


Sabadola Gold Opérations qui existe depuis 10 ans est la plus grande mine d'or du Sénégal, peut être fière de ses contributions à l’économie du pays et sa gestion des enjeux sociaux et environnementaux. Pour l’année 2019, il a contribué à l’économie nationale à hauteur 118,7 milliards répartis ainsi : 793 007 362 FCFA pour investissement communautaire, 34 072 899 341 FCFA pour paiements au gouvernement, 6 218 977 641 en salaires payés à ses employés locaux et 77 682 630 017 FCFA en approvisionnement local, avec notamment l’achat de carburant, construction de piste etc. Ainsi donc rien que pour la commune de Sabodala, c’est près de 800 000 000 f CFA qui ont été versés directement dans les comptes de la commune.
Dans cette contribution à l’économie, on note : les redevances minières à hauteur de  9 506 170 071 FCFA, un appui aux  Eaux et Forêts pour un montant de  101 670 000 FCFA, le soutien aux institutions locales de la région de Kédougou d’un montant de  16 380 171 FCFA, l’appui institutionnel au Ministère des Mines et de la Géologie pour un budget de 144 430 674 FCFA et un appui institutionnel au Ministère de l’environnement à hauteur de 206 166 402 FCFA.
Sabadola Gold Opérations a employé et soutenu les 1360 employés sénégalais,  74 expatriés, 366 dans le département de Saraya, 252 dans les régions de Kédougou et de Tambacounda et 670 pour le reste du Sénégal. Ainsi donc, 95% des salariés sont des résidents nationaux et les 46% des employés sont issus des communautés locales et des autres régions. En outre, en 2016, un programme d’alphabétisation a été mis sur pied en coordination avec un organisme gouvernemental pour que les employés apprennent le français et l’anglais. Le partenariat de SGO avec le lycée technique de Kédougou a permis d’offrir des stages à la mine à 108 élèves en 2019. 
Dans le cadre du développement communautaire, 8 zones de jardinage irriguées ont été opérationnelles en 2019, avec une production totale de légumes de 61 tonnes, 5 tonnes de semences de riz ont été distribuées à 290 producteurs de riz vivant dans 7 villages. 101 hectares de terre ont été cultivés, produisant 32,7 tonnes de riz, 588 manguiers et anacardiers plantés dans les vergers communautaires, trois comités de gestion créés et 222 hectares ont été cultivés grâce à des tracteurs opérationnels, sous la direction de comités locaux qui collectent les frais d’entretien et d’exploitation. 
Vendredi 20 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :