Quatre enfants tués par la foudre à Djielane à Louga / « Ces décès pouvaient être évités... » (Maire de Guet Ardo)


Contacté par Dakaractu, le maire Talibouya Ba est revenu sur le drame survenu au village de Djielane dans l’arrondissement de Koki dans l’après-midi du vendredi 17 Septembre. Après une pluie des plus torrentielles, la foudre s’est abattue sur des jumeaux de 5 ans, un enfant de 8 ans et un adolescent de 18 ans. Le bilan porte le nombre de décès à quatre et 8 autres personnes ont également été blessées.

« Ce que nous déplorons c’est le manque d’équipement, notamment de paratonnerre dans le monde rural », a t-il déclaré à l’entame de son entretien avec le média.

« Force est de  constater que ce n’est pas la première fois que cela se produit et depuis le ministre du développement communautaire a téléphoné mais aucune délégation n’a été déployée pour présenter les condoléances aux familles des victimes. Honnêtement, cela me sidère en tant que maire de constater qu’aucun membre du gouvernement n’a jugé bon de faire le déplacement pour s’enquérir de la situation des familles des victimes. Pour ma part, je me suis déplacé et au niveau de la mairie nous avons décaissé une enveloppe pour appuyer un tant soit peu les familles des victimes », poursuit-il.

Toutefois, par rapport au problème des paratonnerres, le président en a parlé en conseil des ministres l’année dernière (2020) mais depuis lors, ce projet est resté au point mort a rappelé le sieur Ba. « Nous avons mobilisé nos secours, des ambulances pour prendre en charge les victimes pour les premiers soins. Cependant, nous interpellons directement le président de la République pour qu’il nous fasse le point par rapport au suivi de ces équipements qui pourront nous éviter ces pertes qui ne cessent de s'accroître au fil des ans », termine-t-il.
Lundi 20 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :