Promotion des droits de la femme dans l’enseignement : « le recteur sait bien que les femmes sont compétentes… mais elles ont un problème de leadership » (Mme Arame ndoye Gaye)


Les droits des femmes et des filles sont des droits humains. Ils couvrent tous les aspects de la vie : santé, éducation, participation politique, bien-être économique, absence de violence, parmi beaucoup d’autres. Les femmes et les filles doivent pouvoir bénéficier du plein exercice de tous leurs droits humains dans l’égalité et d’être à l’abri de toutes les formes de discrimination.

Cette dimension est fondamentale pour assurer des droits humains, la paix et la sécurité, et un développement durable. Les femmes de l’UCAD ont organisé un panel, ce mercredi 06 avril 2022, à l’UCAD 2, pour sensibiliser les femmes sur leur leadership. « Le recteur sait bien que les femmes sont compétentes. Vous savez que si une femme apprend jusqu’à l’université ça veut dire qu’elle est compétente… mais elles ont un problème de leadership. Elles ont peur de perdre une fois positionnées à un poste », affirme Mme Arame Ndoye Gaye.

Le recteur de l’UCAD, le Pr Ahmadou Aly Mbaye, magnifie l’engagement des femmes dans les postes, de ce fait il a pris des mesures pour accompagner les femmes dans des projets de financement. Il a décidé aussi d’offrir des bourses aux femmes pour les accompagner dans leurs études. « Au-delà de l’université, il y a un plafond de verre qui s'oppose à la promotion des femmes. Nous constatons que dans nos amphithéâtres, les femmes brillent plus que les garçons…mais une fois dans le domaine professionnel il y’a beaucoup de barrières qui freinent leur carrière », a-t-il déclaré.
Mercredi 6 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :