Programme d’Appui et de Valorisation des Initiatives Entrepreneuriales des Femmes et des Jeunes (ProVIE) : La DER/FJ obtient un prêt de 150 millions $ de la BAD.


La Délégation générale à l’Entreprenariat des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) dans sa mission d’appuyer les femmes et les jeunes dans la création d’initiatives économiques durables a obtenu un prêt de la Banque Africaine de Développement (BAD) de 150 millions de dollars pour la mise en œuvre du Programme d’Appui et de Valorisation des Initiatives Entrepreneuriales des Femmes et des Jeunes (ProVIE). 

Ce programme intervient en appui direct à l’intervention de la DER qui a injecté à date plus de 30 milliards de FCFA dans l’économie sénégalaise pour faciliter l’accès au financement et à l’accompagnement technique pour les entrepreneurs.

L’appui de la BAD permettra ainsi à la DER de consolider ses acquis et de renforcer son dispositif, en mettant un accent particulier sur la structuration des chaînes de valeur et le renforcement des capacités des bénéficiaires dans leurs domaines d’intervention. Par ailleurs, ceci permettra aussi de consolider les impacts déjà conséquents en termes d’inclusion économique et financière, d’équité sociale et territoriale.

Le coût de la première phase du programme (PAVIE I) est de 71 Milliards francs CFA qui comprennent le financement de la BAD qui s’élève à 41 milliards de francs CFA et la contrepartie du gouvernement du Sénégal, d’un montant de 30 milliards de francs CFA.
Le PAVIE est un programme ambitieux qui permettra de financer plus 14 000 initiatives entrepreneuriales pour la création d’environ 154 000 emplois dont 60% destinés aux femmes. Il contribuera également à l’amélioration des capacités techniques des bénéficiaires à travers la formation et le renforcement de capacités de 27 000 entrepreneurs dont plus de 15 000 femmes, soit plus de la moitié.

La promotion de l’innovation et des technologies numériques constituent également un volet important du PAVIE. En effet, 2 200 entreprises seront accompagnées à la transformation digitale et ceci, en plus de la formalisation de toutes les entreprises déjà accompagnées par la DER. En outre, le mécanisme de suivi des financements sera renforcé par un dispositif de suivi géolocalisé des investissements.
Jeudi 12 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :