Pose de la 1ère pierre du futur port de Ndayane : Les maires de Yène, Ndayane et Diass étalent les inquiétudes des populations


À l’occasion de la pose de la première pierre du port multifonctionnel de Ndayane dans la région de Thiès, les maires de Ndayane, Diass et Yène, au cours de leurs allocations, ont porté le plaidoyer des populations devant le président de la République du Sénégal. C’est le maire de Diass, Cheikh Tidiane Diouf qui a ouvert le bal des inquiétudes et des attentes des populations. « Soyez le bienvenu dans cette terre de paix et d’hospitalité. Ndayane sera une ville aéroportuaire et portuaire. 
Pour anticiper sur d’éventuelles difficultés foncières, nous sollicitons une audience pour dissiper les nuages qui planent sur les populations qui tiennent à leurs terres », fait-il savoir.
 
Prenant la parole, le maire de Ndayane, Mansour Thiandoum, d’ajouter : « Les impactés demandent le respect des engagements pris par les autorités lors des pourparlers et réunions. Parmi les attentes, je cite : un aménagement du territoire, privilégier les populations dans les emplois, développement du tourisme religieux et l'accompagnement de la santé de la population... »
 
Pour le Pr Gorgui Ciss, maire de Yène, « les populations de Yène ont pris l’engagement d’accompagner ce projet, mais ont présenté des doléances : la délimitation des communes pour la distribution des retombées de ce port qui engloutit trois communes, les conséquences environnementales, l’exploitation des hydrocarbures en vue poseront des désagréments au niveau des pêcheurs ». Ainsi, le professeur a présenté les recommandations de la population en ces termes : 
« une discrimination positive à la population car le port va y occuper plus d’espace que dans les autres communes. La mise en place d’une structure pour transcender les problèmes de délimitation. Le paiement des intrants et le paiement des impactés sont une préoccupation majeure de la population », conclura-t-il.
Mardi 4 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :