Pékess (Thiès) : Ndèye Saly Diop Dieng finance les groupements de femmes en équipements de production à hauteur de 450 millions FCFA.


Dans le cadre de la mise en œuvre du programme de développement tel que défini par le Président Macky Sall en perspective de l'émergence en 2035, le ministre de femme de la famllle et de la petite enfance, Ndèye Saly Diop Dieng a initité des journées d'actions et d'appui pour l'autonomisation des femmes et des filles de la commune  de Pékesse. L'objectif, c'est de renforcer l'inclusion sociale, d'améliorer les conditions de vie des populations afin d'optimiser le potentiel des femmes, des jeunes et des filles en particulier.

En effet, ce programme socio-économique dédié aux couches vulnérables dans toutes les régions du Sénégal depuis 2018 devra permettre de produire des impacts substantiels au niveau local, conformément  à la territorialisation des politiques publiques.

D'après Ndèye Saly Diop Dieng, "des jalons ont été posés à Mbaylar Satté et Taïba Niang. Trois villages, échantillons d'un portefeuille de 13 écoles communautaires de base et 20 jardins maraîchers, ont été aménagés et équipés".

Dans le cadre de son programme d'autonomisation des femmes, elle fera savoir que " 250 femmes et jeunes filles ont été engagées dans une session de dialogue communautaire sur les droits fondamentaux et les violences faites aux femmes et aux jeunes filles articulées à une sensibilisation sur les aspects des gestes barrières et sur la position de la vaccination  contre la Covid-19".

Une initiative qui, selon le ministre, entre en droite ligne avec la décision présidentielle issue du conseil des ministres relative à une campagne de sensibilisation et de proximité sur les violences faites aux femmes et aux filles. Aussi, des financements estimés à 450 millions FCFA en équipement de production entre autres ont été alloués aux femmes et jeunes filles des 63 villages de la commune de Pékesse. "Vous continuerez à bénéficier de l'accompagnement des projets et programmes mis en place par le gouvernement avec la collaboration de ses partenaires, notamment la coopération Italienne, la banque Islamique de développement", assure Ndèye Saly Diop Dieng.

Qui préconise d'appliquer cette "approche mutualiste dans les collectivités territoriales et dans toutes les communes avec l'implicaltion des  
directeurs et responsables des différents projets et  programmes de son département que sont : Le CENAF, le FNEF, le PALEM, le PAREM, le PASNEG PADF-EJ". Au terme de cette journée, le ministre a remis des équipements et des attestations de fin de formation et des financements aux femmes et filles de Pékesse. Auparavant, elle a procédé à la pose de la première pierre de la maison de l'émergence de Pékesse... 
Mercredi 29 Décembre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :