Ouverture à Dakar de la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Uemoa : Le financement de la lutte contre le terrorisme au menu.


Ce mardi 3 décembre, s'ouvre à Dakar, au centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio, une session extraordinaire de la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa).

Sous la présidence d'Alassane Ouattara, l'instance qui définit les politiques d'orientations majeures de l'Uemoa discutera des mécanismes à mettre en place pour financer la lutte contre le terrorisme.

Dans le fond, il sera question de la création d'un « Fonds régional de sécurité » lors de cette rencontre de haute facture à laquelle prennent part au moins six chefs d'État sur les huit que compte l'Uemoa. Le Mali et la Guinée Bissau sont représentés par leurs Premiers ministres.

Il faut rappeler que sur les huit pays membres de l'Uemoa, cinq ont été touchés par le terrorisme. Trois d'entre eux font partie du G5 Sahel.

Cette session extraordinaire de la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement fait suite au sommet du 13 septembre de la CEDEAO à Ouagadougou lors duquel il a été discuté la nécessité pour les États membres de définir des mécanismes pour financer en interne la lutte contre le terrorisme.  
Mardi 3 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :