Ngayokhème : « Un manque criard de tables bancs bloque le démarrage des cours »

Le maire de Nguayokhème, Mbagnick Ndiaye, accompagné de son équipe municipale, a effectué une visite des établissements scolaires, le lundi 07 octobre 2019, pour constater l’effectivité de la rentrée des classes. À cette occasion, plusieurs manquements ont été identifiés par l’autorité municipale notamment l’insuffisance des tables-bancs.


Ngayokhème : « Un manque criard de tables bancs bloque le démarrage des cours »
Le maire de Ngayokhème a procédé à une tournée dans les écoles pour constater de visu, l’effectivité de la rentrée scolaire 2019-2020 dans sa commune. 
Le slogan «Ubi tey, Jang tey» n’est malheureusement pas une réalité dans sa localité. Cette visite a donc permis au maire et à son équipe municipale, d’identifier plusieurs problèmes. Au total, cinq écoles ont été visitées (Mbinondar, Mboyéne, Toucar, Ngayekhéme et Kalom). Le premier constat est que les équipes pédagogiques sont sur place, mais les élèves n’ont pas encore répondu présent. Le deuxième, dans tous les établissements un déficit notoire de tables-bancs a été noté par l’autorité communale. Une situation qui empêche les élèves de démarrer convenablement l’année scolaire.
Un besoin de cinq cent soixante tables bancs est évalué pour les 20 écoles et cours préscolaires. La plupart des écoles ne sont pas dotées de blocs de toilettes. Le maire a aussi constaté que le programme de résorption des abris provisoires, annoncé à grandes pompes est inexistant d’où un recensement de plus de dix-huit classes en mode abri provisoire.
En ce qui concerne les cours préscolaires, non seulement, il n’y a pas de classes construites, mais également une quasi absence de matériel  d’enseignement est relevée. Quant aux conditions de travail du personnel enseignant, les écoles de la commune n’étant pas bien loties, le personnel rencontre des difficultés dans l’exécution de ses missions. 
Au terme de la visite des établissements scolaires, le maire a promis de s’atteler à trouver des solutions dans les plus brefs délais afin de permettre aux enseignants et aux élèves de démarrer les cours dans des conditions adéquates. 
Mercredi 9 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :