NON RESPECT DE LA PARITÉ PAR LA LISTE YEWWI DE DAKAR : le rôle éminent joué par Saliou Sarr.


Saliou Sarr, son nom est apparu lors de la conférence de presse de Benno comme étant le responsable du dépôt de la liste non paritaire de Yewwi de Dakar. Et selon l’ « Info » Farba Ngom a eu raison de le citer puisque étant à l’origine de ce méli-mélo.

Selon les sources du journal, c’est Saliou Sarr qui s’occupait du dépôt des listes de Yewwi au niveau de la commission de réception, qui a modifié la liste de Dakar à la dernière minute, après échange et accord avec certains agents de la Cena et de la Dge qui étaient dans la salle. Saliou Sarr justifie le maintien de la «mauvaise liste» avec Palla Samb par le fait que des gens de la commission lui auraient dit qu’elle était bonne.

Déroulant le film de cette affaire rocambolesque et lourde de conséquences pour la principale coalition de l’opposition, notre le journal d’expliquer : « Toute la journée du dimanche, des discussions ont eu lieu entre les leaders de Yaw et de Wallu sur le choix des responsables qui devaient figurer sur les listes. Joseph Sarr a été proposé par Wallu et Palla Samb par Taxawu Sénégal. À l’issue des discussions, il a été retenu que Palla Samb quitte la liste pour être remplacé par une femme de Taxawu Sénégal et que Joseph Sarr occupe la 7ème place, pour que la parité soit respectée ». Et selon la même source, cette instruction a été transmise par le mandataire national à Saliou Sarr, qui, enrage-t-il, « malgré cela, a tenu à l’insu de tous, à maintenir Palla Samb sur la liste, arguant que les autres responsables du dépôt lui ont dit que la liste avec Palla Samb était conforme ».

Une liste différente de celle qui a été retenue, qui confirme que Déthié Fall avait bien raison de dire que ce n’était pas sa liste qui a été déposée.

Interpellé sur le fait que la liste soit déposée par Saliou Sarr et non le mandataire lui-même, la source soutient que Saliou Sarr était préposé au dépôt à la commission, parce qu’en ce moment, Déthié Fall s’occupait d’autre chose. En effet, c’est lui qui s’occupait de la mise en œuvre concrète des accords avec Wallu Sénégal. Il était dans une autre salle, faisant ce travail. Et c’est Saliou Sarr qui était dans la commission logée dans une salle différente.  

Et des sources et recoupements au sein de la coalition, montrent que le mandataire a eu connaissance de cette liste, comme tout le monde, à travers les réseaux sociaux et en pleine nuit. Les mêmes sources notent que Khalifa Sall lui-même, a été informé tardivement. D’ailleurs, cette même nuit, un journaliste qui a passé la nuit à la Dge l’y a aperçu vers 4h du matin. En effet, après avoir changé la liste au niveau de la commission, Saliou Sarr, à en croire nos sources, n’a averti ni le mandataire national (informé par d’autres canaux), ni son leader Khalifa Sall qu’il a appelé très tard, quand la situation a commencé à le dépasser. Ce qui s’est passé, contrairement à certaines déclarations, n’est pas le résultat de tiraillements entre Khalifa Sall et Wallu affirme le quotidien.

« Cette question était finalement tranchée et Palla Samb a été retiré, pour que Taxawu le remplace avec une femme, afin que Joseph Sarr prennent la 7ème place», expliquent-elles. Colère noire dans le camp de Barth et tensions en perspective au sein de Taxawu Sénégal. Dans cette affaire, Yewwi askan wi, dans son ensemble, n’est pas fautive, encore moins son allié Wallu Sénégal. Le problème est venu de la composante Taxawu Sénégal. De source sûre, les proches du maire indexent directement Saliou Sarr et considèrent son acte comme «un affront contre le maire de Dakar».

Ils sont décidés à en découdre avec lui, car soutient le journal, « il n’avait aucun droit, encore moins aucune raison de modifier la liste, en rapport avec des agents de l’administration et de la Cena ». Et ils sont d’autant plus soupçonneux et remontés contre lui qu’ils « considèrent que Saliou Sarr, cité nommément par Farba Ngom lors de sa conférence de presse de Bby, a voulu saboter la liste ». Promettant de « prendre toutes les dispositions pour qu’elle soit récupérée », parce que pour eux, la loi le leur permet, et de « régler son compte au saboteur », ils trouvent qu’une élection sans la liste Yewwi de Dakar est inadmissible...
Vendredi 13 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :