Moustapha Guirassy réprimande la conférence des leaders de YAW : « Si on est incapable de respecter la charte d’une coalition, n’espérons pas gérer un pays… »


La confection des listes pour les investitures au niveau national de la coalition Yewwi Askan Wi n’arrête pas de faire couler de l’encre. Même au sein de la coalition, des membres et leaders reconnus de cette première coalition de l’opposition, on ne sait plus où donner de la tête. Moustapha Mamba Guirassy, leader et membre fondateur  de la coalition ne se voit pas dans cette formule qui serait une machination d'une partie de cette alliance. Toutes les grandes villes pendant les locales ont été remportées par cette coalition.

 Avec cette dernière, il y avait non  seulement un projet économique, mais un projet de refondation, de régulation sociale et un projet dans lequel on repense l’État, la politique avec des hommes de valeur et de principe. Nous nous sommes reconnus et chacun a mis sur la balance son expérience pour valoriser le compagnonnage », explique M. Guirassy nostalgique de cette période qui suscitait l’espoir dans cette coalition et qui est différente de ce qui a motivé, leur sortie ce vendredi pour faire face à l’opinion et lui manifester leur regret.

 C’est un effritement des valeurs qui règne aujourd’hui au sein de la coalition Yewwi Askan Wi, signe le député Guirassy à ses côtés, Cheikh Bamba Dièye et les autres frustrés des abus de la conférence des leaders à sa tête Khalifa Sall. « Dans cette coalition, nous constatons des difficultés notamment sur les questions d’éthique et de justice. Lorsqu’on met en avant des questions parfois même ethnicistes, régionalistes, c’est tout simplement regrettable », dénonce l’ancien maire de Kédougou qui a été investi à la 17e place sur la liste nationale qu’il conteste non seulement pour cette absence de consultation, mais aussi d’irrespect de la charte qui  déterminant le compagnonnage dans la coalition. « Tous les principes ont été bafoués. Il ne faut pas alors  espérer diriger un État si, dans une coalition, même les principes les plus élémentaires ne sont pas respectés », se désole ensuite Moustapha Guirassy...
Vendredi 13 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :