Mauritanie : L'ancien président Ould Abdel Aziz pose un lapin à la commission d'enquête parlementaire.


Mauritanie : L'ancien président Ould Abdel Aziz pose un lapin à la commission d'enquête parlementaire.
L'ancien président de la République islamique de Mauritanie ne s'est pas rendu à l'Assemblée nationale où il devait être auditionné par la Commission d'enquête parlementaire ce jeudi 09 juillet, rapporte la presse locale. Ce qui n'est pas une surprise car, Mohamed Ould Abdel Aziz avait déjà refusé d'accuser réception de la convocation mardi dernier.
 
Ce refus de "comparaître" n'a pas empêché les députés, sous la houlette de Habib Ould Diah de poursuivre leurs travaux dont l'issue reste incertaine, mais pourrait bien conduire l'ancien président devant une haute cour de justice pour haute trahison.
 
L'affaire peut aussi être enterrée au terme de l'enquête si, bien sûr, aucun élément n'établit l'implication du prédécesseur de Ould Cheikh Ghazouani dans les malversations financières dans lesquelles son nom est cité.

Mohamed Ould Abdelaziz est cité dans beaucoup de malversations financières sous son magistère d'où l'installation de la commission d'enquête parlementaire sous l'impulsion de l'opposition finalement rejointe par le parti présidentiel, l'Union pour la République (UPR).
 
Président de la Mauritanie de 2008 à 2019, Mohamed Ould Abdel Aziz a été remplacé par son ancien ministre de la Défense, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani avec lequel il est en conflit depuis l'arrivée de ce dernier au pouvoir. 
 
Vendredi 10 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :