MAMADOU SOUMARÉ - Comment 'un fils à papa' est passé de 'disciple- collaborateur' de Cheikh Bass à 'escroc aux visas' ?


MAMADOU SOUMARÉ - Comment 'un fils à papa' est passé de 'disciple- collaborateur' de Cheikh Bass  à 'escroc aux visas' ?
Entendu par les enquêteurs, Mamadou Soumaré a mouillé un autre ancien traînard de la Cour de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre. Alassane Touré, actuellement en Chine, serait le cerveau de ce deal qui se résumait à demander des visas au Consulat de France au nom du porte-parole du Khalife Général des Mourides. Il se servait d'un document comportant la signature du chef religieux avec l'en-tête authentique habituellement utilisé dans de pareils cas. Soumaré est  désormais  entre les mains de la Dic... Rien ne laissait présager qu'un tel homme allait tomber aussi bas.

Mamadou Soumaré est fils d'un riche commerçant issu d'une famille Malienne. Aujourd'hui décédé, son père qui l'aimait particulièrement bien jusqu'à susciter des commentaires, était surnommé '' Soumaré Commerçant '' et il était réputé très généreux et foncièrement attaché à Serigne Abdou Khadre Mbacké. Lorsqu'il est venu au Sénégal, il s'est installé au quartier Keur Cheikh Ibrahima Fall de Diourbel.

Mamadou, son fils, aujourd'hui entre les mains de la justice, a essayé de suivre dès le bas-âge, les pas de son paternel sans trop de réussite. C'est alors qu'il se lança dans l'apprentissage des Khassaïdes pour ensuite exceller dans la tâche profitant de sa belle voix. De fil en aiguille, il s'introduit dans la cour de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre. Toujours souriant, il inspirait confiance. À Guédé, on le voyait souvent se démener pour mettre à l'aise les hôtes de son guide spirituel. Au fil du temps, il a commencé à se faire rare et son comportement changea petit-à-petit. Subitement "véhiculé" alors que nul ne pouvait indiquer l'origine de ses revenus soudains qui pouvaient justifier l'achat d'une voiture, Soumaré était devenu riche. Ce qui pour autant ne choquait guère à Touba, quand on sait que les chambellans n'éprouvent généralement pas d'énormes difficultés pour se faire de l'argent à cause des relations qu'ils savent tisser avec les grandes personnalités de ce pays.

D'après certains de ses proches que Dakaractu a accrochés, rien ne pouvait laisser présager que '' Soum ''  pouvait verser dans des affaires aussi nébuleuses. D'ailleurs, certains déclarent même qu'il ne pouvait être que victime d'une entourloupe du fait qu'il était d'un tempérament assez calme. Sa belle mine, toujours bien habillé et admirablement  éloquent, Soumaré avait cette facilité extrême de se frayer une place dans les délégations du Mbacké-Mbacké et faisait parfois office de chargé du protocole (L'homme habillé en noir sur la photo).

Dans la cour de Cheikh Bassirou Mbacké, beaucoup méditent encore sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique...

MAMADOU SOUMARÉ - Comment 'un fils à papa' est passé de 'disciple- collaborateur' de Cheikh Bass  à 'escroc aux visas' ?

MAMADOU SOUMARÉ - Comment 'un fils à papa' est passé de 'disciple- collaborateur' de Cheikh Bass  à 'escroc aux visas' ?


MAMADOU SOUMARÉ - Comment 'un fils à papa' est passé de 'disciple- collaborateur' de Cheikh Bass  à 'escroc aux visas' ?
Mercredi 1 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :