MAMADOU NDOYE (LD/Debout) : " Tous les sénégalais sérieux, quel que soit leur camp, savent qu'il faut libérer Khalifa Sall! "


Le professeur Mamadou Ndoye de la Ld/ debout, en conférence à Mbour sur le thème : la citoyenneté active et comment faire la politique autrement, s'est prononcé sur l'arrêt de la Cedeao. 
"Je crois que tous les Sénégalais sérieux savent qu'il faut libérer Khalifa Sall, pour une raison très simple : le procès a été entaché d'irrégularités."  Tels sont les propos de Mamadou Ndoye qui, à son tour, a étayé sa pensée. Selon le professeur Ndoye, aujourd'hui ce n'est plus le fond du dossier qui est en question dès lors que le procès en tant que tel a été entaché d'irrégularités, c'est l'annulation de la procédure qui est en cause. Pour Mamadou Ndoye toujours, l'arrêt de la cour de la Cedeao est très clair, d'abord on n'a pas respecté les procédures pour l'inculpation de Khalifa Sall, on ne lui a pas permis de bénéficier de la défense dont il a besoin dès son arrestation et chacun a pu observer avec quelle précipitation l'État a enclenché la procédure, alors que dans d'autres dossiers qu'on connait, les procédures prennent des mois et des mois. Ici, en quelques jours, on a tout bouclé. Deuxièmement, Khalifa est élu député, on réclame son immunité parlementaire, l'Assemblée nationale n'intervient pas, les pouvoirs publics n'interviennent pas et décident que Khalifa Sall ne bénéficie d'aucune immunité parlementaire du fait de l'antériorité des poursuites. Donc si on prend cet ensemble de faits, il faut annuler la procédure et l'annulation de la procédure entraîne la libération de Khalifa Sall, conclut le professeur Mamadou Ndoye. 
Se prononçant sur l'affaire Auchan, Mamadou Ndoye pense que notre économie est livrée aux étrangers et qu'il faut se battre contre ces projets qu'il qualifie d'anti nationaux, soutenant que notre pays est en train d'être vendu...
Mardi 17 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :