MAGAL TOUBA 2018 : Les talibés de Saint-Louis dans ambiance du 18 Safar


La ville tricentenaire occupe une importante place dans la voie du Mouridisme, vu les excellentes relations qui lient la capitale du Nord à Khadim Rassoul. Raison pour laquelle, les préparatifs du grand Magal de Touba vont bon train dans la vieille cité. En dahira, en famille ou en solitaire, tous les fidèles de Ndar préparent le voyage.

Pourtant Saint-Louis a payé un lourd tribut dans l’édition du Magal 2017. La région Nord avait perdu 25 de ses fils en une journée lors du drame survenu sur l’axe Sagatta-Kébémer. Une catastrophe qui est loin de décourager  les talibés prêts à rallier la ville sainte de Touba pour célébrer le grand Magal.  D’ailleurs au niveau des dahiras mourides de la ville, toutes les dispositions sont prises pour un bon voyage. A en croire Mame Awa Bousso, présidente de dahira à Pikine,  pour le Magal 2018 aucun détail n’est négligé pour mettre les pèlerins dans de bonnes conditions de Magal. «  La tragédie survenue l’année dernière à pareille période et emportant des parents-talibés saint-louisiens,  est encore fraiche dans nos mémoires. C’est pourquoi, pour éviter de telles catastrophes et pour ne pas faire de surcharge,  nous avons loué deux bus de 60 places chacun dans une agence de transports.  Cela va nous couter plus cher que d’habitude pour le transport des membres du dahira, mais Serigne Touba et sa famille valent la peine. Toutes les autres dispositions afférentes au voyage sont déjà arrêtées. En bons talibés,  nous dépenserons toujours sans compter pour le Magal de Touba » a-t-elle déclaré. D’autres fidèles mourides émettent également sur la même longueur d’onde que leur responsable morale. «  Les temps sont durs et les dépenses sont nombreuses, mais on s’est fait coudre de nouveaux riches habits et acheter des parures et de nouvelles chaussures pour préparer le Magal » a ajouté Sokhna Diarra Kassé. A quatre jours de l’évènement, rien ne semble constituer un obstacle pour freiner  les talibés, même pas la maladie de la Dengue signalée à Touba. «  Nous avons reçu les dernières recommandations de notre guide religieux. Le rendez-vous est déjà calé, quoi qu’il arrive, nous serons à Touba à côté de lui pour célébrer et remercier Khadim Rassoul pour tout ce qu’il a fait pour l’humanité. Nous n’avons pas peur de la maladie de dengue. Si toute la population était atteinte, rien au monde ne nous ferait rater le Magal. Mais néanmoins nous allons suivre les instructions des autorités sanitaires pour se prévenir » a soutenu Mame Ibra « Lamp ».   Pour un Magal sans grand dommage et moins d’accidents routiers, des voix se sont élevées pour appeler les chauffeurs et les pèlerins à plus de discipline sur la route. «  Les populations de Saint-Louis se déplaceront en masse vers Touba parce qu’il y a une relation particulière qui lie la ville à Borom Touba. C’est pourquoi nous exhortons les conducteurs de véhicules à plus de prudence et de tolérance  sur la route. Aux talibés, nous les appelons à ne pas accepter la surcharge et d’être disciplinés dans les voitures. Puisque un bon talibé de Serigne Touba doit avoir la discipline dans toutes les situations » a formulé le chargé de la communication du Kurel des 2 rakaas de Saint-Louis.

 
Jeudi 25 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :