Les épouses Diokhané risquent 10 et 5 ans de prison pour financement du terrorisme et blanchiment de capitaux


Les épouses Diokhané risquent 10 et 5 ans de prison pour financement du terrorisme et blanchiment de capitaux
Si leur époux, Matar Diokhané risque la reclusion criminelle à perpétuité, ce n'est pas le cas de ses deux épouses, écrouées en même temps dans le cadre de l'affaire Imam Ndao et Cie. Mais il est trop tôt pour jubiler car s'il ne dépend que du procureur, Amy Sall et Coumba Niang, puisqu'il s'agit d'elles, ne mettraient pas le pied dehors avant, pour la première les 3 prochaines années et pour la seconde, les 13 prochains hivernages. Depuis deux années, elles sont déjà dans les liens de la détention. 

Le procureur a requis pour la première épouse de Diokhané 5 ans de prison pour blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. Plus active que la première, car c'est à elle que son mari Matar Diokhané avait confié la gestion des "fonds" que le parquet estime être destinés à l'implantation d'une cellule jihadiste, Coumba Niang est susceptible de faire 15 ans en prison (10 pour financement du terrorisme et 5 pour blanchiment de capitaux). 
Lundi 14 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :