Le « Ndawtaal » d’imam, selon le procureur Aly Ciré Ndiaye


Le « Ndawtaal » d’imam, selon le procureur Aly Ciré Ndiaye
En faisant son réquisitoire, hier, le parquet Aly Ciré Ndiaye ne s'est pas privé de faire dans la provocation également. Ironisant Me Moussa Sarr qui avait fait une conférence pour dénoncer le fait que le procès soit appelé « Le procès de Imam Ndao et Cie », Aly Ciré de dire : « On a eu à soutenir, hors de la salle, devant la presse que Imam Alioune Ndao n'a été chargé par aucun des accusés. On a eu à dire que c’est comme dans un baptême où ne connaissait ni le bébé, ni la mère du bébé et on l’imputait la paternité du bébé », a déclaré le procureur. 
Avant d'ajouter : « Si Alioune Ndao ne connait ni le bébé, ni la mère du bébé, ni les tantes et les
oncles du bébé, ce qu’on a oublié de dire c’est que c’est Alioune Ndao qui recevait les ‘‘ Ndaaw- taal’’ du bébé. Il a reçu 9 millions de francs Cfa en guise de ‘‘Ndaawtaal’’ ». D’après le représentant du ministère public, lors de la confrontation, Imam avait fait une déclaration qui n’est pas entrée dans l’oreille d’un sourd. « On comprend les dénégations des accusés. C’est pour se délier de leurs responsabilités pénales ».
Mardi 15 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :