ITALIE / 93 personnes arrêtées dans un trafic international de déchets électroniques : des produits destinés à être éliminés acheminés vers le Sénégal.


ITALIE / 93 personnes arrêtées dans un trafic international de déchets électroniques : des produits destinés à être éliminés acheminés vers le Sénégal.
Une grande opération en Italie contre un trafic international de déchets électroniques a permis l’arrestation de 93 personnes suspectées d’être mêlées à ce trafic coordonnés par deux hommes de la province de Trévise. Les produits ont été exportés de l’Italie vers l’Afrique pour être utilisés plutôt que d'être éliminés. Le Burkina Faso, la Mauritanie et le Sénégal, sont les pays les plus visés par les trafiquants selon « Corriere de la serra » où ces produits nocifs pour la santé son revendus ou réutilisés.

L'enquête, coordonnée par les « Carabiniers « de l'équipe opérationnelle écologique de Pérouse, a commencé en 2016 à partir d'une saisie de centaines de tonnes de déchets dans une entreprise de Gualdo Tadino, au Pérouse. Au fil du temps, elle a mis en lumière un réseau de trafiquants étendu de la Sicile à la Vénétie. En Italie, sept personnes se sont retrouvées menottées, 17 ont été soumises à diverses obligations. Il y a 93 suspects en tout. Les crimes litigieux sont l'activité de trafic illicite de déchets, d'auto-blanchiment, de contrefaçon, de modification ou d'utilisation de marques et de marques distinctives. Sur ordre du parquet de Pérouse, les scellés de douze sociétés, d'une valeur d'environ 40 millions d'euros, ont été déclenchés la semaine dernière.

Selon les Carabinieri, « il est difficile d'estimer la quantité » des saisies de déchets, qui se poursuivent avec les fouilles. 
Lundi 27 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :