IBRA ITALIEN À TOUBA / Quand l'ancienne star de théâtre subit une formation spirituelle ou " tarbiyah" chez Serigne Abdou Samad Souhaïbou.


S'il n'est pas encore "Beuk-nekk", Ibra Italien pourrait le devenir incessamment. Crâne rasé, pieds nus, en permanence en tunique mouride (ce genre de couture généralement prêtée à Serigne Souhaïbou Khadim Rassoul), Ibra Italien est difficilement reconnaissable. L'on sent le poids de l'âge lui coller des rudes.

Son regard furtif ne lui enlève pas l'envie de la discussion, surtout quand il s'agit de parler de Serigne Touba.  Accroupi, l'échine courbé, les yeux fixés par terre,  l'ancienne star Sénégalaise du théâtre a embrassé une nouvelle vie : celle d'un musulman qui est venu subir "le tarbiyah" chez les mourides. Serigne Abdou Samad Mbacké Souhaïbou qui a aidé Dakaractu à reconnaître "le célèbre Modou-Modou  d'alors", précisera que son séjour à Madyana n'a qu'un but : "s'octroyer une certaine spiritualité et donner au monde une nouvelle perception de la personne de Ibra".

Et quand nous nous tournons vers lui, il nous fera part de son ambition, avec l'aide de son guide spirituel, de tourner des scénarii qui parleraient de Touba et qui enseigneraient aux disciples mourides les comportements adéquats dans une ville comme Touba.

Dans le discours qu'il nous servira, Ibra Italien demandera à ce que les enseignements de Serigne Touba et sa forme de résistance par rapport à l'oppression de l'autorité coloniale soient intégrés dans les programmes à l'école. "À quoi bon d'apprendre à nos enfants ce que fit Mao Tsé Toung ? À  rien ! Il est temps de donner à Serigne Touba la place qu'il mérite dans notre système scolaire!" 
Nous y reviendrons avec un enregistrement-vidéo...

IBRA ITALIEN À TOUBA / Quand l'ancienne star de théâtre subit une formation spirituelle ou " tarbiyah" chez Serigne Abdou Samad Souhaïbou.
Dimanche 2 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :