Honorariat au CESE : MLD pas surpris « que la technique soit bientôt élargie à l’Assemblée Nationale »


Le Président du mouvement Tekki est persuadé que les « « vrais faux décrets pour honorer des anciens présidents du CESE », en particulier celui numéroté 2020 / 964 sert à mettre en place l’émirat gazier sous le modèle du Qatar avec « la dynastie FayeSall ». Et qu’il va se généraliser et servira à adouber des personnalités dans un peu comme l’émir qui nomme des comtes, des ducs, etc.  

« J’ai soutenu que le Président Macky Sall dès la découverte du pétrole et du gaz au Sénégal a décidé de mettre en place l’émirat gazier. (…) Autrement dit, Macky Sall s’arroge les pleins pouvoirs et arrache ceux du Bureau du CESE,  après ceux de l’Assemblée Nationale », révèle Mamadou Lamine Diallo dans la question économique de la semaine (la QES TEKKI).

« On le sait, le CESE ne sert pas à grand-chose dans la République sauf à placer une clientèle politique et surtout des personnalités qui veulent être nommées  Premier ministre. C’est le cas depuis Famara Sagna. Que le Gouvernement publie donc les avantages accordés à ces honorables anciens présidents ! Plutôt que d’exciper un vrai faux décret non publié dans lequel le seul avantage est le macaron. Rires, comme si dans la précipitation de nettoyage d’un décret, on a oublié le macaron. C’est la bamboula à l’APR au moment où le peuple abandonné se confine bon an mal an et cherche à éviter le coronavirus. Sacré SMS !  Je ne serai pas surpris que la technique soit bientôt élargie à l’Assemblée Nationale », a-t-il prophétisé.
 
« Mensonge sur la production de riz au Sénégal »

Le coronavirus a révélé au monde entier que les chiffres de Macky Sall sur la production locale de riz au Sénégal sont faux. « C’est le stock importé de Dreyfus qui alimente les kits de Mansour Faye. Le Sénégal n’a jamais produit le million de tonnes de riz annoncé, c’est archi faux », a en outre révélé MLd dans sa questekki.

Macky Sall croit à la ruse, assure t’il. C’est ce qui l’a amené au pouvoir et maintenu son régime jusqu’ici. « BBY poursuit dans cette direction avec son lot de mensonges d’Etat, de rapports étouffés et de décrets cachés et de scandales financiers depuis Necotrans au PAD. La question de notre alimentation est une affaire trop sérieuse », a ajouté le député. La ruse n’y a pas sa place. « Dans la transparence, moyen de la vérité, nous devons résoudre ce problème dans l’indépendance sans tarder », a-t-il conclu.
 

 
Mardi 26 Mai 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :