GRÈVE À DIOURBEL / Les bus de Dakar Dem Dikk requièrent l’encadrement des forces de l’ordre pour traverser Diourbel.


Après le saccage d’un bus de Dakar Dem Dikk à hauteur de Diourbel et qui a vaut à 7 transporteurs manifestants de croupir présentement en prison, l’encadrement de la police et la gendarmerie risque d’être obligatoire pour permettre à ce type de véhicules de circuler. 

Hier, un bus DDD qui a quitté Dakar depuis 15 heures a dû s’arrêter à Ndindy pendant plus de 4 tours d’horloge de peur de subir le même sort. Le chauffeur du véhicule a catégoriquement refusé d’avancer exigeant l’accompagnement des forces de l’ordre. En cette journée du vendredi, l’on craint fortement que les bus DDD gèlent le circuit vers Touba pour éviter des pertes matérielles étant entendu que la grève va se poursuivre.

À Diourbel, la tension est toujours très vive. Des transporteurs ont brûlé des pneus pour exiger la libération de leurs camarades. Tôt le matin, on sent clairement un renforcement du dispositif sécuritaire. À Diourbel, plusieurs écoles fonctionnent timidement. À Mbacké, l’essentiel des établissements scolaires ont vaqué. Situation à observer …
Vendredi 3 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :