Flagrants délits : Mouhamadou Moustapha Lô, qui se faisait passer pour «Kocc», condamné à 2 ans de prison avec sursis.

Mouhamadou Moustapha Lo, qui a multiplié les infractions et les délits sous l'identité de «Kocc» pendant des mois, a été condamné mardi à 2 ans de prison assortis du sursis par le tribunal des flagrants délits de Dakar.


Le juge lui a en outre ordonné de payer de dommages et intérêts à la partie civile. Le procureur avait requis l'application de la loi, soit la même peine à laquelle les usurpateurs avaient été condamnés dans le passé. 

 

Ses avocats n'ont pas réagi à l'énoncé du verdict en fin d’après midi. Le «faux Kocc» a comparu pour tentative d’escroquerie, usurpation d’identité et collecte de données à caractère personnel. Il a été reconnu coupable pour les deux premiers chefs d’inculpation.

 

L’homme qui se faisait passer pour l’administrateur du site seneporno a fait chanter la demoiselle S. Ndour, via WhatsApp, à partir d’un numéro de téléphone de l’Angleterre, prétendant avoir en sa possession une vidéo compromettante d’elle. Il menaçait de la diffuser via son site, si la plaignante ne déboursait pas un montant de 200 000 F CFA. 

 

Il a été arrêté, il y a une semaine, par la Brigade de lutte contre la cybercriminalité (BLCC). M. Lo est accusé d'avoir tenté d’escroquer la jeune femme qu'il avait rencontrée sur les réseaux sociaux, se servant d’une fausse identité. Le faux Kocc s’est aussi déjà fait passer pour le lutteur Boy Niang 2...

Mardi 28 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :